27.7.16

du zéro déchet au minimalisme

Notre production de déchet a diminué de moitié en un an. Le compostage y est pour beaucoup. (Merci compostra!)


Le Nous sommes passés d'une poubelle tous les 5 jours à une poubelle tous les 10 jours. Vu sous cet angle, je pense qu'on pourrait facilement grapiller encore quelques journées: une poubelle tous les 15 jours ça ferait 2 poubelles par mois. On serait encore loin de la poubelle annuelle de Bea mais en se donnant du temps et des objectifs raisonnables on a des chances d'y arriver. 


La démarche "zéro déchet" à cela de bon: il n'y a pas de retour en arrière. C'est vrai: comment revenir aux cookies suremballés remplis d'ingrédients louches, quand on a pris l'habitude de les faire soi-même avec les meilleurs produits? 


Un nouveau rapport à la consommation, mais aussi un désencombrement matériel qui m'a changé la vie en la simplifiant: vêtements, accessoires, soins, livres, déco, vaisselle, jouets... Depuis un an et demi, je passe tout au peigne fin: je trie, je donne, je jette, et... je n'ai toujours pas fini! Il faut dire que je reviens de loin: comme beaucoup d'entre nous (instit' - de maternelle en plus!) je gardais tout "parce que ça peut toujours servir dans ma classe !" Résultat: Des années entières d'accumulation d'objets qui finissaient par se faire oublier au fond d'un placard. 


Le livre de Marie Kondo m'a aussi aidée: avec sa technique "KonMari" elle nous apprend à ne garder que ce qui nous fait du bien (ex: est ce que ça me fait vraiment du bien de savoir que j'ai 18 pots de yaourts vides en réserve, au cas où...?). 
J'ai aussi adopté sa technique de pliage des vêtements, tellement pratique.

 
Aujourd'hui nous privilégions la qualité à la quantité: nous achetons moins mais mieux. 
Et nous éduquons nos enfants sur ce principe. (Ils ont de la chance ils sont tombés dedans quand ils étaient petits, eux!). 

 
Le plus difficile reste à bousculer les habitudes de nos proches. Pour le moment on est surtout devenu un sujet de conversation.
  Mais nous sommes convaincus qu'avec le temps (et les réflexions de nos enfants), des changements se feront doucement. 

Finalement nous vivons avec moins et nous vivons mieux!
Le minimalisme est entré dans notre mode de vie et nous l'avons adopté. 

 
Alors je me suis lancé un nouveau défi jusqu'à Noël :
Ne plus rien acheter de NEUF que je ne sache faire moi-même! 
Voilà c'est dit, c'est parti!

(Bon je dis jusqu'à Noel mais si ça pouvait durer toujours....)
***
Quelqu'un embarque avec moi? 

9 commentaires:

  1. Oulalala d'abord BRAVO! Moi j'adorerais me lancer mais je n'arrive pas encore à franchir le cap... Je fais des efforts mais... je n'y suis pas encore. Et puis quelle démarche ambitieuse... Ne rien acheter que je sache faire moi même... Je vais me le méditer! Et essayer de ne pas trop acheter... quand je peux le faire moi même (niveau pâtisserie je suis!)

    RépondreSupprimer
  2. Coucou Anais! Merci pour ton petit mot! C'est une super idée de commencer par la pâtisserie! En ce qui concerne le désencombrement, nous avons commencé tres doucement, par ... La cuisine! J'ai commencé par éliminer tout ce qui ne me servait pas dans cette pièce. Quel bonheur d'ouvrir mes tiroirs et de trouver tout de suite mon économe préféré ! J'ai enlevé toute la vaisselle ébréchée, moche, inutile... On passe tellement de temps dans une cuisine, autant s'entourer de jolies choses, pratiques et utiles! Tu me raconteras si tu te lances, dac? En attendant bonnes vacances et vive "les quatre heures!" Bise

    RépondreSupprimer
  3. J'adore cette idée depuis longtemps !! Mais pour moi là où c'est incompatible avec la créativité, c'est dans l'atelier !! J'adhère donc selon les pièces!! lol ! Bravo à toi et pour les jeunes générations !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou et merci pour ton message! Je trouve justement qu'éviter d'acheter force la créativité: quand on se débrouille avec ce qu'on a on devient forcément plus créatif. Mon objectif derrière ce défi est justement de mettre en valeur ce 6eme sens (la débrouille) tout en faisant des économies (on voudrait voyager avec nos enfants!). Commencer par une pièce où un thème c'est un excellent début! J'espère que tu nous raconteras!

      Supprimer
    2. Je n’achète rien de neuf, ...mais je récupère tout !! Question économie c'est bon ! Question minimalisme ambiant, OUPS !! Mais vive la récupération des déchets !!

      Supprimer
    3. Tu as raison je devrais préciser "ne rien acheter de NEUF que je ne sache faire moi même" ce serait plus juste car on achète déjà beaucoup de seconde main! Et puis c'est vrai que le minimalisme dans l'atelier c'est pas gagné! Mais je progresse... Et quand ça s'éclaircie, quel plaisir!

      Supprimer
  4. Bravo! C'est drolement inspirant. Je suis un peu sur la meme ligne de pensee en ce moment, essayer de faire mes biscuits moi meme, faire le vide dans ma maison, tellement de bazar, tellement de choses inutiles, et ma 1e etape, c'est la cuisine aussi! J'espere trouver le temps de faire ca cette semaine. J'ai beaucoup entendu parler du livre de Marie Kondo, je pensais me l'acheter (d'occas!). Je suis convaincue que declutter ma vie me rendra service, y'a plus qu'a s'y mettre!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui tu vas voir ça fait un bien fou! Et pour le livre de Marie Kondo, attends un peu et je l'envoie ;-) bizzz

      Supprimer
    2. J embarquerai bien...mêmes lectures et mêmes objectifs !

      Supprimer

J'adore vous lire, alors merci pour vos petits messages! Blogger ne permet pas de vous répondre directement dans votre boîte mail, dommage. C'est pourquoi je répondrai à vos questions directement sous vos commentaires, n'oubliez pas de cocher "m'informer"!