29.10.13

Dans ma boite aux lettres il y avait...

 Des mots, des petits com', des mails...
Merci pour votre fidélité, merci à celles qui sont sorties de leur cachette pour me dire bonjour, ça me fait toujours TRES plaisir!


Et puis aussi:
un faire-part joli pour une "commande" (oula ça fait pro hein?) à l'occasion de la naissance de Valentine qui est venue agrandir notre collection de cousines...
***
J'en profite pour vous parler de ces enveloppes que j'adore: elles sont fabriquées dans d'anciennes cartes d'état major. Je me les procure ici, quand on les achète par 1000 ça vaut le coup.


Des coupons ravissants pour me relancer! 
La BJB est en plan, mais toutes ces petites fleurs me donnent envie de m'y remettre!
Merci Anouck, Honorine et Liti!
Et si vous avez envie de participer, bienvenue (clic)!!!


Un petit colis pour Noémie, merci Astrid!
des chaussons tout chauds et un lange à pois dorés avec ce petit pompon trop mignon...


Une enveloppe from London, du thé et de la lecture: deux découvertes délicieuses, merci Hélène!


Et puis encore un merveilleux cadeau de naissance: ce mobile tout en poésie.
Il vient de chez Amélie.
Il a trouvé sa place comme si on n'attendait que lui...
***

19.10.13

météo

Il plane sur la blogosphère comme un gros nuage gris de ras-le-bol... 


Serait-ce l'occasion de se remettre en question?


C'est vrai ça: Pourquoi un blog? Pour qui? Qu'est ce que je recherche? Qu'est-ce que ça m'apporte? 


Il y a trois ans, j'ai ouvert une fenêtre chez moi, une petite fenêtre qui a vue sur ce que j'aime et ceux que j'aime. 
Il m'arrive de temps en temps de voir passer des inconnus, certains s'arrêtent, on échange quelques mots, on fait connaissance, on se perd de vue, on se retrouve. 


Ma fenêtre donne sur un monde. Je choisi où regarder. Je choisi ce que je veux y voir. Je peux aussi fermer les volets. 
Ma fenêtre est là, elle a du sens pour moi. 


Pendant longtemps je suis restée devant ma fenêtre, en silence, juste pour observer. 
Et puis j'ai commencé à oser me montrer, à interpeller, à poser des questions, j'ai appris des tas de choses, j'y ai trouvé de l'inspiration et même de l'aide. J'ai ri, je me suis reconnue, je ne suis plus revenue ou bien j'ai pris mes quartiers...


Aujourd'hui quand je me penche par la fenêtre je vois toutes ces personnes et parmi elles j'en reconnais quelques unes. Ça me fait plaisir. 
Je me dis qu'on a quelque chose à partager. Quelque chose de bienveillant, comme ça, gratuitement. 
On partage un peu de nos savoirs, un peu de notre temps. 


Et peut être que l'idée est là: se mettre au service des autres avec ses talents...
***
Bon dimanche!
***
Psssst... Et bonnes vacances aux écoliers et aux maîtresses! 
Moi je reste là dans ces belles couleurs d'automne. La photo de la mer est une vieille photo. Mais j'avais envie de voir la mer par la fenêtre aujourd'hui ;-)
***
Si vous passez par là faites moi signe ;-) je regarde la mer. 

6.10.13

Tuto de derrière les fagots

Ne croyez pas que j'ai le temps de coudre... C'est un tuto que j'ai fait "jadis", et qui trouve sa place ici aujourd'hui. 


Parce que c'est amusant de coudre d'autres matières. 


Et que c'est amusant d'utiliser des chutes...


Voici le porte-cartes (format CB) en Skaï!


Donc on découpe les "pièces": (j'utilise des gabarits en carton souple) un grand rectangle en Skaï pour l'extérieur, deux petits rectangles en Skaï pour faire les poches, un rectangle en tissu pour l'intérieur (choisir un tissu qui ne fraie pas). 
On "prépare" les poches en faisant un semblant d'ourlet. C'est facultatif mais ça fait plus fini. 


On coud les différentes épaisseurs en les superposant comme sur la photo, sans épingler (sinon ça fait des trous).

 
C'est la partie critique car il faut tacher de tout coudre ensemble sans que ça ne bouge trop. 


Une petite marge est prévue pour couper le long de la couture et obtenir quelque chose de plus net. 

 
Et voilà!
***
Bonne semaine tout le monde, je retourne à mes fagots...

2.10.13

jour après jour

 Des fins de journée au parc,

Des siestes,

Du soleil,

Un baptême de l'air,

24 heures à Paris,

Une nouvelle petite cousine,

Une pirouette,

Des baisers,

Des regards,

Des jeux dans la paille

Un gros lapin...

***
On s'ennuie pas. Et chez vous?