19.11.12

Trois moments

Se balader entre filles...


Emmagasiner ces couleurs d'automne...


Apprendre à tricoter à ma filleule...


Des souvenirs pour l'avenir!


17.11.12

Chutes blanches et noires...

 Dans mon Pinterest j'ai une rubrique DEGUISEMENTS... 
Et depuis longtemps j'avais retenu ce perroquet dont le tuto (en espagnol) vient de ce joli blog.


- Pour aller à l'anniversaire de Léon vous voulez vous déguiser comment?
- Loup Dodore! (réponse de Théodore)
- Super on a c'qu'il faut (hop le déguisement du chien + un masque de loup et des gants griffus...)
- et toi Syméon?
- j'hésite entre un serpent ou une cigogne?!...
-?! euh... ben on va choisir la cigogne, parce que le serpent je n'ai pas encore d'idée, d'accord...?
(ouf il n'a pas dit non)


Ce fut long... sans difficultés... mais vraiment long...
J'ai commencé par découper les ailes: deux quarts de cercles d'environ 40cm de rayon.
et puis je me suis fait un gabarit pour les plumes: c'est le petit truc turquoise qui ressemble à une couronne des rois à 5 pointes: long de 20cm et haut de 5cm.
Ensuite j'ai passé une soirée couture chez Clara et je n'ai rien cousu...: j'ai découpé toute la soirée! 70 bandes de plumes blanches et 12 bandes de plumes noires... toutes issues de chutes! Yes!


Deuxième phase fastidieuse: coudre les plumes...
En commençant par le bas, j'épinglais l'une après l'autre les deux ailes je cousais, j'épinglais une nouvelle ligne de plumes, je cousais.... 


Pendant longtemps...
En coupant s'il le fallait les bandes de plumes pour les faire tourner ou pour compléter une ligne.


L'avantage des déguisements c'est qu'on ne cherche pas la perfection!
J'ai cousu du biais noir sur les côtés pour les finitions.


Sur les épaules d'un t-shirt volontairement trop grand (après tout ce mal ils ont intérêt à vouloir le mettre longtemps!),


j'ai cousu deux bandes de scratch de 40cm chacune, et leurs vis-à-vis sous les ailes.


Côté du scratch "qui pique pas" sur le t-shirt pour pouvoir le laver (plus souvent que les ailes) sans abimer les autres vêtements dans la machine.


Et pour le bec? 
Je suis allée faire un tour au centre ville dans les petites boutiques de souvenirs et j'ai rapporté un bonnet-cigogne auquel j'ai coupé les ailes (elles m'auraient fait de la concurrence!) et elles ont servi de gants.
C'est comme ça que j'ai repéré des bonnets-castor, sanglier, lapin, souris, cochon... (mais pas serpent).


Au moins il n'aura pas froid au carnaval!
 et puis si je trouve un legging orange alors là ça sera complet!

16.11.12

Pendant les vacances...

 Il y a eu l'anniversaire costumé de Léon (le clown)!


Au détour d'une allée on pouvait croiser le loup terrifiant (Théodore), 


Une cigogne gracile (Syméon), 


quelques mousquetaires, 


ou un petit troll à vélo (Léonore)...


Certains costumes sont homemade of course:
le clown vient du coin des canards, le loup (bah tout est dans le masque, souvenirs des Halloween américains de papa... et puis le pantalon en fourrure est emprunté au costume du chien) et la cigogne aura droit à une interview spéciale ici et un tuto en prime (soon)!



7.11.12

Marathonnienne


Après quelques jours de cure carboénergétique (pour tous les supporters...) voilà le jour du départ...
Dire que  la semaine précédente on déjeunait sur la terrasse par 25°... le jour J il en faisait 30 de moins.


On a eu froid!
Elle aussi...

activité des enfants pendant les échauffements: la banderole!

On s'est posté au 10ème km, on a encouragé les premiers en l'attendant, pour se réchauffer et en se disant qu'on était bien content d'être de ce côté de la chaussée...

 

Et puis on l'a vue arriver toute fringante, on a hurlé et on l'a suivie... pendant 2m, elle allait trop vite!
On l'a retrouvée au 37ème, après un repas au chaud (pour nous!) et là on a pu courir avec elle... sur 30m, elle allait un peu moins vite ;-)


On a dû prendre la voiture pour la retrouver à l'arrivée, elle y était avant nous bien sûr.
10ème de sa catégorie, mais un peu déçue d'avoir tant souffert sur la fin...
Peut être aussi à cause de la morsure de ce gros chien qui lui avait croqué le mollet pendant un entrainement quelques jours auparavant... quelle warrior!
Bon ça ne m'a pas encouragée à la suivre, le lendemain elle ne savait plus descendre les escaliers!

6.11.12

Lafette Forever and ever...

 Il y a quelques semaines, j'ai eu la chance de rencontrer Béatrice (le Trikoblog!).
Elle était de passage à Strasbourg, nous avions rendez-vous chez Christian (le Ladurée local pour les parisiennes). Forcément, on a parlé tricot...
J'en avais profité pour lui passer une petite commande qu'elle m'a remise en mains propres...


Depuis, Béatrice a ouvert sa boutique en ligne: Les pelotes de Sacha!
 L'ouverture officielle avait lieu hier!
Champagne!


Elle m'avait demandé si j'aurais le temps de tricoter la petite brassière pour fêter l'ouverture....
Ça m'a mis la pression mais j'y suis presque arrivée!
Je l'ai terminée tout à l'heure! J+1...


Le modèle est toujours le même, emprunté à mamoizelle K (tuto ici), avec quelques modifications car le modèle initial taille très petit: j'ai donc simplement utilisé une laine plus grosse (Quito, colori chair, très belle! mais pas lavable en machine... un peu plus qu'une pelote) et des aiguilles numéro 4; j'ai remplacé la bordure point mousse par une bordure point de riz; et les brides et boutons par des agrafes laissées apparentes. (en fait je ne sais pas faire les brides c'est surtout pour ça!).

Longue vie aux pelotes de Sacha!