31.8.12

Retrouver le cap (du Nord)...

On est parti, on s'est décidé en quelques heures...
Hop on a sauté dans la voiture et on a roulé jusqu'à la mer.
On avait besoin d'air, surtout moi je crois...

 
Après cet été accablant de chagrin, un deuxième deuil sur les épaules, en quelques mois ça fait beaucoup.
Un accident tragique, les enfants qui partent, ce n'est pas dans l'ordre des choses...


On avait envie de voir la mer et de prendre l'air, on a été servi!


Il y avait le vent qui siffle et le sable qui pique les mollets, et puis des vagues et des couleurs...


On a marché, on a couru, on a crié et puis on a hurlé plus fort que le vent.


Les enfants étaient débordant d'excitation, les effets du gaz hilarant...


Le vent a fait son travail et on a retroussé les pantalons.


Au fil des heures le soleil avait tout le ciel pour lui, 


nous, on avait toute la plage pour nous...


Tout cet espace, comme un cadeau!


On a profité de chaque instant, pour vivre pleinement le présent...


Retrouver l'envie de jouer, 


Poser ses yeux sur des détails et sourire...


Sentir le sable sous ses pieds, 


Dire "oui" sans dire "mais", 


s'attendrir, 


se laisser envahir par cette immensité, 

perdre la notion du temps, 


s’assoir aux premières loges... et regarder le spectacle, 


et puis rentrer le coeur moins lourd, 


pour continuer à aller de l'avant...

Colombe, notre petite cousine, nous a quitté le 3 aout 2012 après un tragique accident de noyade.

3 commentaires:

  1. La mer et ses grands espaces ont le même effet sur moi. Lorsque j'habitais en Bretagne, c'était ma destination favorite, surtout quand j'avais le cœur gros. Un effet de machine à laver un peu, le vent chamboule, ballotte, les vagues avec leur va et vient lavent nos idées..... Tout ne part pas, mais on se sent mieux après!
    Très très belles photos! Bises

    RépondreSupprimer
  2. Très émue par cette nouvelle. Bises

    RépondreSupprimer

J'adore vous lire, alors merci pour vos petits messages! Blogger ne permet pas de vous répondre directement dans votre boîte mail, dommage. C'est pourquoi je répondrai à vos questions directement sous vos commentaires, n'oubliez pas de cocher "m'informer"!